Les tendances et les mythes du Cloud

Selon la récente Enquête 2016 sur le Cloud, les entreprises européennes optent de plus en plus fréquemment pour le Cloud, que ce soit pour leurs infrastructures (IaaS), leurs applications (PaaS), ou leurs logiciels (SaaS).

L’étude, qui compare les données de l’année 2015 à l’année 2016, montre que le hosting traditionnel est peu à peu délaissé alors que la demande ne cesse d’augmenter pour les services Cloud.

43 % des répondants de l’enquête observent une augmentation de la demande pour l’IaaS, contre 36 % en 2015.

Le rapport met par ailleurs en avant les tendances à venir concernant le Cloud :

– L’impact du Cloud sur les revenus de l’entreprise va croître de manière significative d’ici 2018

– De plus en plus, les plates-formes Cloud sont de vraies concurrentes du On Premise

– Le Cloud permet de servir des axes de stratégie majeurs comme le focus clients ou la diversification du portefeuille de services

Les mythes du Cloud : cette enquête démontre que des mythes subsistent à propos du Cloud :

  • Mythe n°1 : Il existe une seule stratégie Cloud

Les services Cloud étant diversifiés, les stratégies en découlant sont multiples selon son utilisation afin de répondre aux objectifs de l’entreprise : passer au Cloud ne veut pas dire tout standardiser.

  • Mythe n°2 : Le Cloud est moins sécurisé que les applications On-Premises

Aucune analyse rationnelle démontre que le Cloud est moins sécurisé … Les incidents sur le Cloud publics sont extrêmement rares alors que les data centers classiques regroupent la plupart des problèmes de sécurité.

  • Mythe n°3 : Le Cloud n’est pas adapté aux applications stratégiques

De nombreuses entreprises ont mis le Cloud au cœur de leur Système d’Information. D’ailleurs on note que de nombreuses entreprises qui sont nées avec le Cloud, on connu une très forte croissance.

Copyright PC-Express22 2017
Shale theme by Siteturner